J’ai fait de l’écriture une merveilleuse compagne qui m’aide à voir clair dans les périodes de ma vie professionnelle ou de ma vie familiale marquées du sceau de l’expérience, de la tristesse, de l’échec ou des regrets. J’ai depuis longtemps exclu de parler du bonheur ou des joies, tant cela me paraît présomptueux.